"Ceci est un enregistrement historique de l'ancien site Web de l'USAIM. Recherchez-vous le site actuel?"

USA Pour Que L’OIM SE Joigne à la Marche Anti-esclavagiste à Los Angeles

Le 27 janvier 2018, USA for IOM, le partenaire à but non lucratif de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), se joindra à la « Marche contre l’esclavage en Libye et au-delà » à Los Angeles, en Californie. La marche organisée par les militantes Sahndra Fon Dufe et Angelique Mendes vise à sensibiliser le public aux migrants maltraités et exploités en Libye et dans d’autres pays du monde.

En novembre 2017, CNN a rapporté que des migrants africains avaient été vendus comme esclaves en Libye pour l’équivalent d’environ 400 dollars. Plus tôt en 2017, l’OIM, l’agence des Nations unies pour les migrations, avait tiré la sonnette d’alarme sur l’existence de « marchés d’esclaves libyens » et signalé des atrocités partagées par les migrants africains au Niger et en Libye.

« Nous avons été horrifiés d’apprendre que des migrants étaient exploités et réduits en esclavage en Libye. L’OIM a pris des mesures immédiates pour travailler avec les autorités nationales et avec les pays d’origine pour perturber cette exploitation humaine, aider les plus vulnérables et a appelé à la protection de toutes les victimes et des migrants en Libye. Aujourd’hui, nous sommes heureux de voir que des membres de la société civile se joignent également à ces efforts et agissent pour dénoncer et exiger la fin de toutes les formes d’esclavage moderne », a déclaré Luca Dall’Oglio, PDG des États-Unis pour l’OIM.

En 2017, l’OIM a secouru plus de 19 000 migrants hors de Libye et les a aidés à retourner dans leur pays d’origine. À leur arrivée, les migrants les plus vulnérables ont également reçu un soutien psychosocial. De plus, tous les migrants ont reçu une allocation « argent de poche » pour couvrir leurs besoins immédiats tels que le transport, l’habillement et le logement une fois arrivés. En 2018, l’OIM poursuit ses opérations de rapatriement et fournit une assistance à la réintégration.

« Tant que la migration restera sous la gestion des réseaux de passeurs et de trafiquants, nous continuerons de voir des individus désespérés être abusés tout au long de leur parcours migratoire », a déclaré M. Dall’Oglio. « En facilitant et en encourageant des modalités alternatives pour des voies de migration régulières, documentées et sûres, nous serons mieux équipés pour lutter contre les violations des droits de l’homme et serons plus efficaces dans la lutte contre les réseaux criminels transnationaux qui s’attaquent aux migrants ».

Tous les profits de la marche anti-esclavagiste seront reversés à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour soutenir leurs efforts d’assistance et de protection des migrants vulnérables en Libye et dans d’autres pays de transit.

La marche aura lieu le 27 janvier à 10h00 PT au centre-ville de Los Angeles. Les orateurs suivants ont confirmé leur participation à la marche :

Sahndra Fon Dufe – Actrice, Auteur de Yefon: Le collier rouge
Angélique Mendes – Actrice, Mannequin, Ambassadrice Waterkeeper
Bamba Bambadjan – Acteur hollywoodien (Black Panther), activiste DACA
Tolu Olubunmi – Entrepreneur social et membre des États-Unis pour le conseil d’administration de l’OIM
Funmilola Fagbamila – Dramaturge, Professeur USC, Activiste
Adrienne Nicole – Activiste communautaire et candidate du Parti démocrate au Congrès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.